Les 7 questions incontournables avant de vous lancer dans une activité de vente directe :

1/ Dans quel secteur ais-je envie d’exercer mon activité

C’est assez unique mais c’est à vous de choisir ce qui vous motive !

Ce secteur est exceptionnel car il est composé de personnes qui sont passionnées par ce qu’elles font et qui s’éclatent. Ce sont les plus enthousiastes qui obtiennent le plus de succès et arrivent à surmonter tous les obstacles qui se présenteront devant elles.

Pourquoi ?

Parce que la passion est un moteur puissant et que votre énergie et votre enthousiasme seront des vecteurs irrésistibles. Les gens auront envie d’acheter lors de vos présentations et même de manger le même petit déjeuner que vous et pour les plus audacieuses de vous suivre dans tout ce que vous entreprendrez.

Alors mon 1er conseil serait de vous poser la question :

Dans quel secteur ais-je envie de me lancer ?

Quels sont les domaines qui m’attirent naturellement :

Est-ce la mode puisque que je suis une fashion addict ?

Est-ce la nutrition car je prône la santé par l’alimentation ?

Est-ce la préservation de l’environnement ?

Est-ce les jeux éducatifs car j’adore être avec des enfants…

Quelque soit votre passion, le sujet qui vous fait vibrer, vous pouvez trouver dans la vente directe un domaine, un univers qui y soit lié ou qui s’en rapproche.

En choisissant délibérément un secteur qui vous anime, qui corresponde à vos valeurs hautes vous serrez irrésistible et inarrêtable !

 

2/ Quelles sont les sociétés de vente à domicile qui existent dans le(s) secteur(s) qui m’attirent le plus

Une fois que vous avez déterminé le secteur dans lequel vous allez pouvoir partager votre passion, qui vous procurera le plus d’enthousiasme, il vous reste à trouver la bonne société pour vous. Celle qui vous correspond.

Qu’est-ce que j’entends pas là ?

Avez-vous envie de travailler avec une société à taille humaine ou plutôt une entreprise de taille importante ?

Est-ce que vous avez envie de travailler avec une entreprise française ou plutôt avec une entreprise de dimension internationale ?

Etes-vous plutôt attiré par le contact et le modèle des réunions de vente ou avez-vous plutôt un profil digital et envie de développer votre activité via les réseaux ?

Il existe des sociétés très différentes dans la vente directe, c’est à vous de déterminer le modèle qui vous correspond le mieux.

Où puis-je trouver les informations sur les sociétés existantes ?

Tout simplement en faisant d’abord des recherches sur internet en tapant « VDI + le secteur qui vous intéresse » dans un moteur de recherche (type Google) ; par exemple VDI maquillage ou en vous rendant sur le site de la Fédération de la Vente Directe pour découvrir les adhérents (+ de 120 sociétés sont adhérentes, ce qui est un gage de sérieux car il faut que l’adhésion soit validée par une commission)

Vous pouvez établir alors une liste des sociétés qui vous attirent le plus, visiter leur site internet, consulter leur page Facebook, regarder leurs vidéos s’il y en a…

 

3/ Ais-je apprécié la rencontre avec les personnes du réseau (animatrice, conseillère…), testez les produits…

Validez votre choix de façon sérieuse, pas sur un coup de tête, pas parce que votre copine, cousine, voisine y est déjà. Si vous voulez construire sur le long terme, posez vous un petit moment et réfléchissez. Ne cherchez pas non plus ce qui brille de mille feu. Oui l’argent est important mais un plan de rémunération ne remplace pas la passion. Ecoutez d’abord votre cœur.

La troisième étape est une rencontre, vous devez pouvoir échanger ou même rencontrer (par exemple chez vous autour d’un café) des personnes qui travaillent avec la/les sociétés qui vous attirent. Lors de cette rencontre, vous pourrez notamment leur demander comment cela se passe pour elles, quelles sont les formations proposées, s’il y a des réunions d’équipes, si il y a un accompagnement au démarrage et si oui en quoi consiste-t-il précisément, y a-t-il un kit de démarrage (payant, à gagner selon un challenge ou gratuit, le fait que le kit soit gratuit n’est le seul élément à prendre en compte car pour démarrer correctement vous avez besoin d’avoir suffisamment de matériel et de produits donc étudier soigneusement ce point) …

Je vous invite enfin à tester les produits (en achetant pas exemple un ou deux produits phare) car vous devez avoir une confiance totale dans les produits que vous allez présenter, vous devez les aimez et vous sentir parfaitement à l’aise les concernant.

 

4/ Combien d’heures par semaine suis-je prête à consacrer à ma nouvelle activité et à son développement ?

Dans cette activité, vous aurez donc les réunions/présentations à animer ou des rendez-vous en face-à-face selon le modèle de l’entreprise que vous aurez choisi. Vous effectuerez ou pas les livraisons, vous aurez des actions de prospection pour développer votre clientèle à mener ainsi que du suivi et des tâches administratives à effectuer comme saisir vos commandes ou planifier votre agenda.

Tout cela représente facilement 5-6h de temps par semaine si vous vous fixez d’animer 1 atelier par semaine.

Donc il est important de regarder le temps libre dont vous disposez et qui pourra être consacrer à cette activité. Bien entendu les 5-6h n’ont pas forcément à être consécutives.

Vos présentations vous prendront facilement 3h-3h30 en comptant le temps de préparation et le temps de transport, donc il vous faut également trouver dans votre planning 2h30-3h pour effectuer les autres missions.

Si vous voulez que cette activité se développe rapidement, il faut faudra vous impliquer davantage et bien sûr y consacrer plus de temps.

La bonne nouvelle c’est que c’est vous qui fixez les règles car ce sont vos objectifs.

Maintenant soyons honnête et réaliste. Si vous ne consacrez que 2h par semaine à votre activité, ne vous attendez pas à devenir la meilleure du réseau en 3 mois et à gagner beaucoup d’argent.

Ce système est l’un des plus justes : vous vous donnez à fond, vous récoltez les fruits de votre travail, vous êtes reconnue et valorisée et votre rémunération est à la hauteur de vos efforts. Ca ne tombera pas du ciel.

Ne croyez pas non plus qu’il suffît de s’impliquer pendant 3 ou 4 semaines pour ensuite récolter. Non, il vous faudra être plus patient(e), comme pour un magasin, vous aurez à développer votre clientèle, à la fidéliser à vous améliorer à chaque nouvelle expérience, pour développer votre confiance et devenir une experte dans votre domaine.

La vente à domicile fait appel à de nombreuses compétences, c’est un métier riche et varié. Voyez-le comme une formidable opportunité de progression personnelle.

Le jeu en vaut-il la chandelle ?

Carrément car au bout de quelques années (oui il faut être persévérant) votre rémunération pourra faire envie à de nombreuses personnes. J’en ai connu qui gagnait plus de 6 000€ par mois avec leur activité (elles avaient souvent plusieurs années d’ancienneté) et en plus vous aurez la possibilité d’évoluer, d’avoir des missions de management et même peut-être de faire partie des salariés de la société.

 

5/ Combien souhaitez-vous gagner avec votre activité de vente directe ?

Ok c’est une question qui n’est pas facile au démarrage, surtout quand on n’a jamais fait de vente directe.

Mais c’est essentiel de se définir des objectifs et rassurez-vous ils ne sont pas gravés dans le marbre donc vous pourrez les ajuster si vous êtes vraiment en décalage.

Mon conseil, ne visez pas moins de 200-300 euros le premier mois. Pourquoi parce que vous croyez que vous allez être au top de votre énergie, motivée à fond si vous ne gagnez que 30 ou 50 euros ?

Soyons honnête même si l’argent ne fait pas le bonheur et si on ne se lance pas dans la vente directe uniquement pour l’argent, on ne se donne pas à fond pour 30 ou 50€ de plus pas mois. Ça ne va rien changer à votre quotidien. Or si vous vous lancez c’est bien pace que vous voulez améliorer vitre vie, non ?

Donc soyez ambiteux(se) commencez pas un objectif de 200-300€ pour les 2-3 premiers mois puis augmentez à 500-600€ au bout de 3 mois et ainsi de suite.

Et si vous voulez parrainer, accompagner d’autres personnes, les aider à réussir, vous croyez qu’elles vont vous suivre et vous faire confiance si vous gagnez 50€ ?

Donnez-vous les moyens de réussir, développez un mental de gagnant(e), vous avez déjà toutes les qualités pour réussir, et le reste (les compétences, les connaissances) et bien j’ai un scoop énorme : tout s’apprend et à tout âge. Moi par exemple, avant de me lancer dans cette aventure et de créer ma propre marque, je n’étais pas maquilleuse professionnelle, je n’ai même pas un diplôme dans l’esthétique ou dans la cosmétique. Ça m’a arrêté, non !

J’ai fait des formations et j’ai acquis les compétences nécessaires.

Autre scoop, aujourd’hui après plus de 10 ans dans la vente à domicile, je continue d’apprendre et de me former continuellement et je suis encore loin de tout savoir.

Ce métier, c’est la jeunesse éternelle car vous resterez étudiant(e) toute votre vie !

 

6/ Pourquoi je veux démarrer une activité de vente directe ? Pour en faire quoi ?

C’est de loin la question la plus importante car sans un pourquoi fort, vous ne resterez pas motivé(e) lors des difficultés qui ne manqueront pas de survenir et vous ne développerez pas la discipline nécessaire pour que vous propulser vers le succès.

J’ai d’ailleurs rédigé un article sur ce sujet il y a un moment si vous voulez aller plus loin : Lire l’article

 

7/ Suis-je prête à apprendre et à me former pour réussir ?

Vous en connaissez beaucoup des personnes qui prennent un poste sans avoir jamais été formées au préalable ? Ne serait-ce qu’au fonctionnement d’une machine, d’un logiciel ou d’une méthodologie. Moi non, ou sinon, elles ne gardent en général pas leur emploi très longtemps.

La vente directe est un vrai métier et comme il est ouvert à tous, il est possible que vous ayez besoin d’apprendre et de vous former dans des domaines aussi différents que : les techniques de vente, la prise de parole en public, la communication, l’organisation, les techniques de maquillage, l’utilisation d’un robot culinaire…

La formation est l’une des clés essentielles pour réussir et si les société de vente directes vous donnent un maximum de clés et d’outils, il vous faudra les étudier dans un premier temps pour les mettre en pratique, vous autoriser à ne pas être parfait(e) au début et être animé(e) par une volonté sans faille de progresser, vous laisser du temps pour voir les premiers résultats apparaître et ne jamais abandonner.

Vous aimez le maquillage, l’univers de la beauté, vous partagez nos valeurs; n’hésitez pas, foncez. Pour savoir si cela vous convient il faut essayer !

Je me lance dans l’aventure !

Je vous souhaite tout le succès possible et de vous révéler grâce à cette belle industrie !